ne pas en bâiller un

арго
(ne pas en bâiller un [или une])
не сказать ни слова, промолчать, не пикнуть

Dictionnaire français-russe des idiomes. 2013.

Смотреть что такое "ne pas en bâiller un" в других словарях:

  • bailler — [ baje ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XIe; lat. bajulare « porter » ♦ Vx Donner. ♢ (1594) Mod. Loc. Vous me la baillez belle, vous me la baillez bonne : vous cherchez à m en faire accroire (expr. du jeu de paume). ⊗ HOM. Bayer; poss. bâiller …   Encyclopédie Universelle

  • bâiller — bailler [ baje ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XIe; lat. bajulare « porter » ♦ Vx Donner. ♢ (1594) Mod. Loc. Vous me la baillez belle, vous me la baillez bonne : vous cherchez à m en faire accroire (expr. du jeu de paume). ⊗ HOM. Bayer; poss.… …   Encyclopédie Universelle

  • bailler — Bailler, Attribuere, Conferre, Erogare, Praebere, Propinare, Tradere, Transcribere, Tribuere. Semble qu il vienne de {{t=g}}ballô,{{/t}} id est mitto, Car celuy qui baille, emittit a se. Bailler et delivrer, Praestare, dare. Bailler à louage, ou… …   Thresor de la langue françoyse

  • bailler — (ba llé, ll mouillées, et non ba yé ; il faut bien prendre garde à ne pas assimiler ce mot à bâiller qui a un a long) v. a. 1°   Donner. Bailler des coups. •   Un échange Où se prend et se baille un ange pour un ange, MALH. VI, 6. •   Telle je me …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • bâiller — (bâ llé, ll mouillées, et non bâ yé ; il faut avoir bien soin de donner à l a le son marqué par l accent circonflexe) v. n. 1°   Faire un bâillement. Nous bâillons en voyant bâiller les autres. •   Quelque léger dégoût vient il le travailler, Une …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BÂILLER — v. n. Faire involontairement, et en écartant les mâchoires, une inspiration lente et profonde, suivie d une expiration plus ou moins prolongée, quelquefois sonore. On bâille souvent en voyant bâiller les autres. Bâiller d ennui. Bâiller de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BÂILLER — v. intr. Faire involontairement, et en écartant les mâchoires, une inspiration lente et profonde, suivie d’une expiration plus ou moins prolongée, quelquefois sonore. On bâille souvent en voyant bâiller les autres. Bâiller d’ennui. Bâiller de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Bâiller — Bâillement Le bâillement est un comportement réflexe, phylogénétiquement ancien, stéréotypé mais modulable et physiologiquement contemporain des étirements musculaires lors de l éveil. Il est isolé lors du besoin de sommeil, de l angoisse, de la… …   Wikipédia en Français

  • chicheté — (chi che té) s. f. Épargne basse et sordide. •   La faute vient premièrement du père qui, par sa chicheté, a comme forcé son fils à lui ravir ce qu il ne lui a pas voulu bailler de bon gré, Francion, liv. VIII, p. 341. HISTORIQUE    XVe s. •    …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BAUX — Le verbe français «bailler» vient du latin bajulare , porter; en bas latin, il signifie «avoir la charge, la disposition d’une chose», puis, en vieux français, «donner quelque chose»: «comme vous baillez des soufflets», dit un personnage de… …   Encyclopédie Universelle

  • bail — bail, baux [ baj, bo ] n. m. • 1264 « contrat par lequel on cède la jouissance d une chose pour un prix et pour un temps »; de bailler ♦ Contrat par lequel l une des parties (⇒ bailleur) s oblige à faire jouir l autre (⇒ preneur; locataire;… …   Encyclopédie Universelle

Книги


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.